RSS
RSS
Hybride Horizon
Bienvenue parmi nous Invité !

Nous te rappelons que ceci est un forum Maître/Esclave interdit aux moins de 18 ans.

Ambiance agréable, validation rapide, admin à l'écoute, nous attendons plus que toi ! :D
L'on te promet que l'on ne mord pas . Veille bien à vérifier à l'avance si il manque des maîtres ou des esclaves pour pas risquer d'être bloqué (si tu souhaites vite rp~) ! :)

N'hésitez pas à voter sur les topsites, cela nous aiderais beaucoup, merci !


Cela fait depuis des années que les hybrides ont prit le dessus des humains. De quel côté seras-tu ?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Nikolaï Dovahkiin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


avatar


Bad Master

Messages : 98
Date d'inscription : 21/04/2015

MessageSujet: Nikolaï Dovahkiin Mar 21 Avr - 21:46



Nikolaï Dovahkiin

Informations

Nom ► Dovahkiin.
Prénom ► Nikolaï.
Surnom ► Niko

Âge ► 25 ans.
Sexe ► Masculin.
Sexualité ► Bisexuel.

Métier ► Mécano.
Statut Social ► Riche (grâce à un héritage).
Groupe ► Bad Master.
Race ► Hybride Ours.

Autre chose ► Il a des tatouages, piercing et fume beaucoup.

_____________________________________

Pseudo ► Plush.
Âge ► 19 ans.
Autre ? ► Nada. ♥

Code du règlementValidated.
Personnage sur l'avatar ► Trafalgar Law de One Piece.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Mental

Paresseux... Nikolaï est un gros flemmard. Il peut laisser traîner des trucs sans les ranger le moins du monde, commander au lieu de faire à manger... Il a facilement la flemme pour tout et n'importe quoi tant que ça ne touche pas ses passions. Il ne veut pas s'emmerder à faire des tâches ménagèrent ou autre truc de ce genre, il laisse ça aux esclaves ou en tout cas, à d'autres personnes. Beaucoup de choses l'agacent et il le fait savoir en grognant souvent. Quand il n'aime pas quelque chose, ou que ça ne lui plaît pas, il devient très ronchon... Il aime bien quand tout va dans son sens, et qu'il réussit les choses sans grandes difficultés. Mine de rien, c'est un gros fêtard. Fumer, boire, s'amuser, ça c'est ce qu'il aime le plus faire.

Ne pas s'occuper du reste, faire ce qu'il veut et se foutre de ce que l'on pourrait penser de lui. Écouter du métal à fond, boire de la bière, fumer entre potes... Et tout ça sans perdre la boule ! Il en a l'habitude à force et il aime ça, lui faisant oublier les autres idiots qui peuplent cette fichue planète. Et même si il aime bien s'amuser, il reste solitaire dans l'âme. Rester seul ne le dérange pas. Il aime bien pioncer à longueur de journée et profiter de sa petite vie pénard. Nikolaï, lorsqu'il est de mauvaise humeur, peut devenir violent. Mais ça, c'est quand on le pousse à bout.

Il n'a pas peur de se faire frapper ou de se battre avec quelqu'un de plus fort que lui. Il a sa fierté et déteste se montrer faible devant les autres. Rare sont les personnes qui l'ont un jour vu pleurer ou être dans un état pas possible. Il se méfie déjà de beaucoup de personnes, alors pour se confier à quelqu'un faut vraiment qu'il lui fasse confiance et qu'il ai une bonne relation avec elle. Il est quand même quelqu'un d'assez cool, il ne cherche pas les emmerdes, à part peut-être quand il est dans ces mauvais jours.

Il a une assez bonne mémoire mine de rien, et sait garder les secrets. Il peut devenir un très bon ami lorsque l'on le connaît bien et que l'on fait les efforts de l'accepter comme il est. Concernant les esclaves... Les humains sont pour lui que des objets, des choses à acquérir et se servir comme bonniche ou jouet sexuel... Il attend le jour où il rencontrera un humain qui osera se lever face à lui pour lui tenir tête. Et c'est ce jour-là qu'il le considérera peut-être comme un être égal à lui.


Physique

Nikolaï est un grand gaillard qui n'a pas du tout l'air sympathique aux premières impressions. Il est grand, mesurant un mètre quatre-vingt-huit pour un poids de quatre-vingt-dix kilos. Il est fort. Étant un hybride ours, il est bien bâti sans pour autant avoir un corps de bodybuilder. Il a du muscle, c'est certain. Il aime le sport et sculpte son corps pour pouvoir se défendre correctement et que ce soit joli à voir, voir toucher.~ Sur son corps est tatouer plusieurs tatouages, sur son torse, doigts, mains, épaules... Et le dos. Ils sont tous symboliques pour lui, et peu de personnes savent pourquoi il a fait tout ça et que signifie chacun de ses tatouages.

Il a aussi des boucles d'oreille sur l'oreille gauche. Nikolaï est brun. Ses cheveux sont courts et en bataille, il ne s'embête pas à les laisser pousser pour que ça lui gêne la vue... Ils les préfèrent nettement comme ça. Son visage carré, une peau étrangement douce au toucher alors que l'on pense toujours avoir à faire à une peau rugueuse. D'ailleurs, sa peau est toujours chaude, il peut être un vrai radiateur et c'est une bonne chose pour les frileux. Il possède une petite barbichette qu'l taille très souvent. Il a une forme de yeux oblique, avec des pupilles jaune.

Il a un regard froid, distant... En le voyant, on a toujours tendance à ne pas vouloir l'approcher, ou alors l'on s'en méfie jusqu'à qu'il montre son vrai visage. Nikolaï a souvent des cernes aussi, lors des lendemain de soirées, ou lorsqu'il n'a pas réussit à bien dormir... Ça l'agace très vite et cela reste très prononcé. Et enfin, il a bel et bien des oreilles d'ourse sur son crâne, qui sont cachées sous sa chevelure et une queue sous ses vêtements. Il a une force un peu plus élevé que d'autres personnes dues à son hybridation, lui permettant de porter de lourdes charges.

Niveau vêtement, il aime mettre des blousons en cuir, jean foncé, un peu déchirer (ils ne tiennent jamais avec ce qu'il fait comme boulot) et sinon, il aime bien les vêtements sombre, qui n'attire pas trop l'attention non plus. Etant fan de beaucoup de groupe de métal, il a beaucoup de tee-shirt avec ses groupes favoris. Il peut avoir un style assez négliger parfois, mais il s'en fou carrément.


Histoire

Ma vie. Que dire de mes 25 ans d'existence sur cette misérable planète ? Bah tien, je vais vous la racontez, autant rien cacher pas vrai ? Il n'y a rien qui mérite d'être enfouis sous terre.

Je suis née dans une famille de bourge. Ouais c'est bien ça, mais jamais je n'ai pris la grosse tête, ça ne va pas non ?! Je n'étais pas un fils à papa ni quoi que ce soit d'autres. J'étais même dégoûté de l'agissement de mes parents qui ne se sentaient plus avec tout cet argent. Au moins je ne manquais de rien, même si à cette époque, c'est vrai que je m'étais laissé faire par eux. Jeune et con quoi et bien naïf. J'avais passé toute mon enfance à me faire élever comme un sale gosse de riche avec des manières répugnantes, à voir des personnes aussi chiantes que mes parents, aller à des sortes de gala vraiment crevant et inintéressant. J'ignorais mes origines, mais en tout cas ce qui tait sûr, c'est que j'avais vécu une grande partie en Suède. C'était tout deux des hybrides ours, assez réputés dans ma ville et c'est vers mes 12 ans que je commençais à vouloir changer ma vie et ne plus les écouter. Je me faisais chier, je passais ma scolarité dans des écoles privées et je commençais peu à peu à faire ma loi et frapper n'importe qui qui oserait se mettre en travers de mon chemin. Cette vie n'était pas pour moi et je l'ai su bien que trop tard. On me connaissait déjà indirectement dans cette foutue ville et je me souviens très bien m'être fait souvent tabasser lorsque j'osais sortir de chez-moi, tout seul.

Mais je m'y faisais. J'avais tout fait pour être accepté parmi ces gens de la classe moyenne, leur ayant bien fait comprendre que moi-même j'étais soûlé de cette vie de rapace. J'avais mis beaucoup d'années à me faire accepter, à m'être fait tabasser, volé, insulté et pourtant, je n'avais pas abandonné. Et j'en avais fait des conneries, ah ça... J'approchais les 18 ans et pourtant, j'étais loin d'être un saint et un « bon garçon ». J'en avais rien à foutre, rien. Plus je grandissais et plus je devenais fort. Mes gênes d'hybride d'ours faisaient de moi un grand gaillard finalement et ça ne pouvait que me satisfaire... Mes parents avaient vu ce changement et finalement, avais-tu mon nom au reste de la famille et à leur chers amis. Je n'étais pour eux qu'un sale gosse et une erreur. C'est d'ailleurs à cause de tout ça qu'ils m'avaient envoyé chez l'un de mes oncles, au Japon.

Pour la première fois j'étais content d'aller autre part qu'avec eux et c'était dans un nouveau pays, sur une île plus exactement. Quoi, je ne vous ai pas encore parlé des esclaves? Bien sûr que mes parents en avaient eut. Mais ce n'était que des serveurs et femme de ménage... Ce n'était donc en aucun cas intéressant. Pour moi, la race humaine était comme eux, des moins-que-rien, des objets... Et je restais encore éloigné de ça, le temps de prendre mes repères et refaire ma vie, ma propre vie. Bien sûr, je n'avais rien fait de bien saint depuis que j'étais arrivé dans ce pays... Débauche, drogue, alcool...Mais rien de bien excessif, je connaissais mes limites et je ne voulais pas non plus finir comme un clochard, je devais rester au-dessus de tous ces ratés.

Pour ce qui était de mon boulot, j'avais fini par en trouver un comme mécano dans un garage et ça me convenait très bien, je n'avais besoin de rien d'autre. Dans mon entourage, on me respectait comme moi je respectais les autres. Pendant ces années-là, je m'étais fait des tatouages... Chacun représentait en quelque sorte des passages de ma vie et faire comprendre bien d'autres choses. C'est à mes 23 ans que j'eus une lettre pour me dire que mes parents avaient eut un accident mortel et qu'une partie de l'héritage était pour ma poire. Je n'avais pas pris la grosse tête encore une fois, et avait eut le réflexe d'en donner un peu à mon oncle avant de moi, m'acheter un appartement bien plus grand pour être pénard. J'avais certes de la thune,s mais ce n'est pas pour cela que j'avais tout liquidé dès le début. Non... Jusque-là, j'ai bien l'intention encore de vivre avec ça jusque le restant de ma vie.

Ce que je fais aujourd'hui ? Toujours mécano. J'avais la vie que je voulais et je comptais bien en profiter un maximum.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas

Nikolaï Dovahkiin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Helen Dostoievski ~ Nikolaï Dostoievski ~ Autumn Dostoievski
» On dit que les opposés s'attirent. Dans notre cas ils s'annulent [PV-Nikolaï]
» solomonia&nikolaï ▬ the abyss staring back
» Nikolaï Andreï STRAHOVSKI - Sean O'pry
» Nikolaï S. Khalski ► Toby Regbo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hybride Horizon :: Administration :: Les présentations :: Hybrides-